‘Pause Ramadan’ dans le Foot : Pourquoi la FFF dit non à la tradition du jeûne en plein match

x logo share

La Position de la FFF sur le ramadan


La Fédération Française de Football (FFF) a pris la décision de ne pas instaurer de pauses durant les matchs pour permettre aux joueurs musulmans de rompre le jeûne du Ramadan. Cette position s'inscrit dans une volonté de respecter les principes de laïcité qui régissent l'organisation sportive en France. Selon la FFF, accorder des pauses spécifiques pour des raisons religieuses pourrait être interprété comme un acte de prosélytisme ou de propagande, ce qui irait à l'encontre de la neutralité que l'organisation souhaite maintenir.

Pause Fraicheur en ligue 1

Statuts et Éthique en Support du Refus


La FFF se base sur ses statuts (article 1.1) et son code éthique et de déontologie pour justifier son refus d'interrompre les matchs pour des pauses liées au Ramadan. Cette décision a été rappelée l'année précédente par Éric Borghini, le patron de la Commission fédérale des arbitres, qui avait souligné que le sport et la pratique religieuse devaient être séparés. Un courrier avait été adressé aux clubs pour informer de cette ligne directrice, ce qui avait suscité une polémique. Pour éviter de nouvelles crispations, la FFF n'a pas renouvelé de communication officielle sur le sujet cette année, partant du principe que les règles sont connues et n'ont pas changé.

Comparaisons Internationales

Il est à noter que cette position de la FFF contraste avec celle d'autres pays européens comme l'Angleterre, l'Allemagne et les Pays-Bas, où des aménagements sont faits pour permettre aux joueurs musulmans de rompre le jeûne durant les matchs.

Enjeux Sportifs et Religieux du Jeûne


Joueur de football du FC Nantes qui prie après un but

La question de la conciliation entre le jeûne du Ramadan et la pratique du sport de haut niveau est complexe. Des études suggèrent que le jeûne peut avoir un effet minime ou nul sur les performances des athlètes, tandis que d'autres soulignent les risques pour la santé, notamment en termes de déshydratation et de récupération.

Certains sportifs choisissent de décaler leur mois de jeûne ou de s'appuyer sur des dérogations religieuses pour concilier leur foi et leur carrière sportive.

Conclusion sur la Stance de la FFF

En conclusion, la FFF maintient sa position de ne pas autoriser les pauses Ramadan durant les matchs, en s'appuyant sur les principes de laïcité et de neutralité. Cette décision continue de susciter des débats sur la place de la religion dans le sport et sur la manière dont les athlètes musulmans peuvent concilier leur pratique religieuse avec leur carrière sportive.

Ballon de football avec le logo de la Ligue 1

FAQ :

  • Quelle est la position de la FFF concernant les pauses Ramadan durant les matchs ?

La FFF refuse d'instaurer des pauses durant les matchs pour rompre le jeûne du Ramadan, en se basant sur les principes de laïcité et de neutralité.

  • Pourquoi la FFF refuse-t-elle d'accorder des pauses pour rompre le jeûne du Ramadan ?

Elle justifie ce refus par un souci de maintenir la neutralité et d'éviter toute forme de prosélytisme ou de propagande religieuse, conformément à ses statuts et son code éthique.

  • Quelles sont les alternatives pour les joueurs musulmans souhaitant jeûner durant le Ramadan ?

Les alternatives pour les joueurs musulmans incluent le décalage de leur mois de jeûne ou l'utilisation de dérogations religieuses pour concilier leur foi et leur carrière sportive.